Silence électoral

« Rien ne va plus ,les jeux sont fait » ou presque dans cette campagne électorale pour la présidentielle anticipée en Tunisie .Cette Tunisie post révolution 17 décembre 14 Janvier ,il y a de ca 10 ans ,que la Tunisie est devenue un Laboratoire mondiale .Apres le premier cataclysme en 2001 aux Usa ,je crois que la Tunisie devient prend la place du dauphin en matière de géopolitique mondiale et régionale avec sa révolution .On entendis des « dégages » un peu partout dans les recoins des dictatures pendant cette décennie .Cette dictature peut prendre des apparence de système politique mais aussi et surtout elle se confirme en dictature économique .Dans notre ère cette dernière est vachement influente sur les sociétés en générale .
Apres cette longue introduction, je crois que je vais rester la ,pour faire place au silence électorale qui a mon avis ne changera quasiment rien , de la dite campagne.
Personnellement je n’ai rien vu d’extraordinaire de la part des conseillers en communication des différents candidats. Un désert dans la matière, malgré que la mondialisation de la comm bat des records, personnes ne pourraient prétendre l’ignorance car tout est a porté de main.Rien que pour enfoncés encore le clou, j’ajouterais que nos ennemis les terroristes, dans leurs campagnes terroristes n’ont fait que de la comm, celle de la peur.
J’estime toujours que les tunisiens sont précurseurs dans leurs actes, malheureusement ils ne savent jamais finir en beauté.Aucuns des candidats n’a évoqué la culture dans mon pays, espérant que l’élu se rattrapera en temps voulu.